Vous êtes ici

Un réseau Européen

Natura 2000, un réseau européen pour la sauvegarde du patrimoine naturel

Au même titre que Versailles ou Notre-Dame de Paris, les sites Natura 2000 sont une richesse à protéger et à partager.

La nature n’est pas un simple décor pour nos existences : c’est une gigantesque chaîne de vie où la survie de l’Homme dépend des millions d’espèces végétales et animales qui peuplent la terre. Enlevez les abeilles, et l’espèce humaine disparaît en 4 ans. Préserver notre patrimoine naturel, c’est garantir notre propre survie !

Or depuis deux siècles, le patrimoine vivant régresse à vitesse accélérée. Désormais, même les espèces les plus communes sont touchées. Le réseau Natura 2000 vise à préserver les espèces et les habitats naturels devenus rares ou menacés à l'échelle européenne.

 

Deux directives pour fixer les objectifs de conservation

Pour celà, deux directives européennes ont été créées pour atteindre les objectifs de Natura 2000 :

Une directive pour les habits Faune Flore

La Directive « Habitats faune flore », (1992), établit un cadre pour les actions communautaires de conservation d’espèces de faune et de flore sauvages ainsi que de leur habitat. Cette directive répertorie plus de 200 types d’habitats, 200 espèces animales et 500 espèces végétales présentant un intérêt communautaire et nécessitant une protection. Les Zones Spéciales de Conservation (ZSC), actuellement plus de 15000 pour 12% du territoire européen, permettent une protection de ces habitats et espèces menacées.

U

ne directive pour les oiseaux

La Directive « Oiseaux », (1979), propose la conservation à long terme des espèces d’oiseaux sauvages de l’union européenne en ciblant 181 espèces et sous-espèces menacées qui nécessitent une attention particulière. Plus de 3000 sites ont été classés par les Etats de l’union en tant que Zones Spéciales de Protection (ZSP). Cinq pour cent du territoire européen sont ainsi destinés à la protection et à la conservation des oiseaux.

Un réseau unique

Les sites désignés au titre de ces deux directives forment le réseau Natura 2000.

L’ordonnance du 11 avril 2001 a achevé la transposition en droit français des deux directives et a donné un véritable cadre juridique à la gestion des sites Natura 2000.

Actuellement, le réseau français Natura 2000 comprend 1705 sites, soit 12,5 % du territoire.